AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les flots déchainés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Arthos

SOLITARIAE
Il y aura toujours de la solitude pour ceux qui en sont dignes.



Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 87
Points : 18
Date d'inscription : 23/01/2009

Feuille du Perso
RANG:
RELATIONS:

MessageSujet: Les flots déchainés.   Jeu 29 Déc - 13:05

    Le vent soufflait avec force, prenant avec lui la terre qui recouvrait le sol, donnant plus de force à la pluie qui tombait avec fracas. Le ciel était sombre, rendant le monde ténébreux et angoissant. Le tonnerre rugissait, clamant son mécontentement pour une quelconque raison. Parfois, espoir que tout aille mieux, un éclair brisait la noirceur de la voute céleste, permettant de distinguer quelques ombres, avant de s'éteindre et de rendre au monde son manque de luminosité.

    Alors que les éléments se déchainaient, que tout n'était que déluge, une silhouette blanche tentait de rester assise et droite, se battant tant bien que mal contre la force du vent. Perché sur une partie du sol plus élevée que les autres, l'être fixait les vagues de la mer qui s'abattaient sur le sable, imaginant les dégâts qu'une telle puissance pourrait faire. Aucun doute, en fixant cette eau colérique, qu'un corps puisse être brisé par ces flots déchainés.

    Une image fugace traversa l'esprit de l'être, qui s'avérait être un loup, avant d'être effacée lorsqu'une vague emporta le-dit canidé. Il sentit l'élément aqueux l'envelopper, le choc sur son corps lui faisant presque lâcher un jappement. Il se sentit tirer vers l'avant, glisser vers l'étendue sans fin de l'océan. Mais il parvint à ressortir la tête de l'eau et, par un miracle qu'il ne s'expliquait pas, fut en mesure de se sauver.

    Sortit des flots, il tituba sur quelques mètres avant de se mettre à courir, décidé de s'éloigner le plus possible de ce danger. Il courait, comme pourchassé par le diable, et ne s'arrêta que deux cent mètres plus loin, osant enfin se retourner pour constater que désormais, la seule eau qu'il devait craindre était celle qui se déversait des nuages.

    Il laissa un soupir lui échapper, se maudit de sa bêtise. Il n'aurait pas du être si près. Puis, il se rassit, fixant à nouveau son regard ambré sur les vagues mortelles. Arthos n'avait rien de plus intelligent à faire. Quand vous êtes solitaire et perdus... Quel autre moyen de passer le temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les flots déchainés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand les Flots se lèvent... [BG - Récit à lire]
» présentation du Kralamour déchainé
» [Journal Hebdomadaire] Le Lion Déchainé
» voguons sur les flots d'un océan narcissique en échange de la satisfaction de la curiosité des autres membres (et je me demandais aussi si les titres avaient une limite de taille).
» WoD : Quête de pêche-Le Hoki des flots noirs
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIE DE LOUP :: 
Ouest.
 :: PLAGE DES COQUILLAGES
-